Lady MO@

Le trésor de la princesse de la Cité Nature d'Arras

 

Savez-vous que les histoires de fées et de princesses ne sont pas que des histoires? Il suffit parfois de savoir regarder, pas avec ses yeux mais avec son coeur.

Je vais vous conter l'histoire de Rose et je ne commencerai pas par "Il était une fois", car c'est une histoire vraie de notre temps.

 

 

Être une princesse, ce n'est pas marrant quand il n'y a plus personne pour jouer avec vous!

De nos jours, les enfants, trop occupés par leurs différentes activités, la télé et surtout les jeux vidéos, croient de moins en moins aux histoires magiques (sauf Harry Poter! Zut de Zut!). Alors, Rose a vu son royaume se réduire comme peau de chagrin et ses habitants disparaître au fil du temps, à chaque enfant qui cessait de croire aux êtres de son monde.

De tous ceux qu'elle aimait, il ne reste plus que Diog le géant, l'âne Carapate et sa marraine Sylvie-aux-doigts-d'or. Tous les quatre ont trouvé refuge à la Cité Nature d'Arras.

 

Mais, Rose s'ennuie.

Carapate passe le plus clair de son temps à machouiller de l'herbe avec son copain le poney tout au fond du beau jardin.

Diog fait sa sieste de géant. Comprenez-vous, les géants n'ont pas la même notion du temps qui passe que nous et cela fait déjà bien longtemps qu'il dort.

Et, Sylvie garde encore l'espoir de raviver dans le coeur de ceux qu'elle croise l'envie de croire aux contes de fées et de princesses. Alors, elle passe beaucoup de temps dans son atelier à créer les plus belles robes qui soient, des robes de rêve.

 

Bien sûr, sa filleule est la première à profiter de ses talents et celle-ci en a une belle collection dans son dressing, un vrai trésor.

 

Mais, Rose s'ennuie au point de s'étioler.

 

Inquiète de la voir s'abîmer dans la tristesse, Sylvie lui propose d'organiser une fête et d'y convier les habitants d'Arras et des autres contrées.

"Ce serait l'occasion de porter l'une de tes jolies robes" lui dit-elle.

"Je veux bien, mais je n'ai rien à me mettre" soupire Rose.

"Voyons Rose, ne chercherais-tu pas plutôt à en avoir une nouvelle? Il y en a bien une qui conviendrait dans toutes celles que tu possèdes déjà?"

"Oui mais laquelle?" fait Rose mutine.

 

Les voilà s'amusant comme des folles à disposer les robes pour sélectionner la plus belle pour leur soirée. Incapables de se décider, elles finissent pas demander leur avis aux habitants lors d'une exposition.

Je ne sais pas ce qui s'est dit lors du vernissage mercredi soir, je n'y étais pas.

Mais, le lendemain, après avoir passé de longues heures à admirer ces robes (à pas feutrer pour ne pas réveiller Diog qui s'est rendormi très tard dans la soirée), j'ai croisé dans le jardin une Rose toute fraîche, parfumée et humide du mal qu'elle se donnait. J'ai tout juste eu le temps de comprendre qu'elle rassemblait des pétales pour réaliser une robe qui lui ressemble, comme une seconde peau.

 

Si vous avez aimé mon histoire, je vous invite à la vivre à la Cité Nature à Arras. Le géant y est surement encore assoupi au lieu de veiller sur les robes jusqu'au 31octobre. Et si vous êtes de ceux qui savent regarder avec le coeur, vous aurez peut-être la chance de surprendre la princesse Rose encore en train de récolter les pétales pour sa robe idéale.

 

En attendant je vous offre quelques morceaux de rêve imaginés par la fée...

 

+

Rendez-vous sur Hellocoton !


10/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres